Maxwel Cornet à propos de la CAN 2019: « Etre dans les trois premiers »

Maxwel Cornet à propos de la CAN 2019: « Etre dans les trois premiers »




Maxwel Cornet, l’attaquant ivoirien de Lyon, s’est prononcé à propos de la CAN 2019.

Quelles sont vos ambitions pour la Can 2019 ?

On ira pour ramener la coupe. C’est normal. On va tout donner là-bas. C’est pour tout un peuple, toute une nation. Vu la désillusion après la non-qualification à la Coupe du monde (2018), on aura vraiment à cœur de montrer aux Ivoiriens qu’ils peuvent compter sur nous.


Que pensez-vous de cette équipe qui est composée de beaucoup de jeunes ?

On a une nouvelle génération. On essaye de faire en sorte que la mayonnaise prenne entre nous. On a commencé à se connaître lors des qualifications pour la Coupe du monde 2018. Je pense qu’aujourd’hui, la mayonnaise a bien pris entre les jeunes et les anciens. C’est de bon augure.

Lire aussi :   Can 2019 : La liste préliminaire de la RDC

Quel est votre modèle de joueur ?

Didier Drogba. En tant qu’Ivoirien, il a été un modèle pour moi. Aujourd’hui, c’est un grand frère qui me conseille. Il a été un exemple dans le football. Il m’a dit d’être toujours à 100%, que ce soient aux entraînements comme en match.

Quel est votre objectif avec Lyon cette année ?

Notre objectif est d’être bien placé en championnat de France, c’est-à-dire finir dans les trois premiers à la fin de la saison. On voulait également aller le plus loin possible en Ligue des Champions, mais on s’est arrêté à l’étape des quarts de finale.



Comment jugez-vous votre saison, personnellement ?

Lire aussi :   CAN 2019 : le Ghana prêt à l'organisation de la compétition !

Personnellement, on va dire que c’est une saison qui n’est pas pleine. Je peux faire mieux, notamment en termes de temps de jeu. C’est un peu ce qui me frustre cette saison.

Quel a été votre moment le plus fort à Lyon?

Mon doublé en Ligue des champions contre Manchester City.

Cette performance a-t-elle changé quelque chose chez vous ?

Je ne sais pas. Mais il est vrai que j’ai reçu beaucoup de messages, notamment de félicitations. Ça fait vraiment plaisir et ça me donne envie de réitérer ce genre de performances. On donne de la joie à nos parents, à nos familles. C’est important.

Lire aussi :   Serge Aurier : "La bataille de Conakry sera difficile"

Sur quoi pensez-vous devoir encore travailler pour être au sommet de votre art ?




J’ai encore beaucoup de choses à apprendre. Je dois encore progresser au niveau de la lucidité devant le but. Il faut que je sois plus décisif pour l’équipe.