Une femme en maillot de bain perturbe la finale de la Ligue des champions

Une femme en maillot de bain perturbe la finale de la Ligue des champions




Une jeune femme est entrée quelques secondes en petite tenue sur la pelouse de Liverpool-Tottenham samedi soir. Son but : promouvoir la chaîne de son petit ami, un célèbre youtubeur américano-russe.

betwinner
Elle s’appelle Kinsey Sue et a sans doute réveillé samedi soir des centaines de millions de téléspectateurs posés devant la finale de la Ligue des Champions. Alors que Liverpool et Tottenham offraient une piètre première mi-temps, cette jeune femme a pénétré quelques secondes sur la pelouse madrilène en maillot de bain.

Tout sourire au milieu des footballeurs, cette « streakeuse » a été rapidement stoppée par la sécurité. Mais son coup a fonctionné à merveille : faire le buzz et promouvoir la chaîne vidéo de son ami, le youtubeur américano-russe Vitaly Zdorovetskiy. « J’ai hâte de t’épouser », a salué ce dernier sur Twitter, photo à l’appui. « On l’a fait », a-t-elle lâché de son côté après la rencontre.


Une pub pour une chaîne
Sur son maillot de bain échancré, était en effet inscrit le message « Vitaly Uncensored », du nom de la chaîne de vidéos de cette personnalité devenue célèbre pour ses caméras cachées et ses canulars dans le monde entier. Lui-même s’est déjà amusé à perturber des événements planétaires, comme la finale du Mondial 2014 au Brésil… ou plus récemment un match NBA.




Contrairement à ce que certains confrères ont avancé, le site dont Kinsey Sue a fait la publicité samedi soir n’est pas à proprement parler pornographique. Il s’agit d’une chaîne payante permettant de suivre la vie et les canulars du youtubeur. Et on y trouve des vidéos très suggestives et des femmes très dénudées, dans la lignée de ce que fait l’Américain aux 27 millions d’abonnés sur Instagram, Dan Bilzerian.

Lire aussi :   LdC: Liverpool s'impose contre Naples et se qualifie 1-0 (vidéo)

Kinsey Sue a de son côté récupéré des centaines de milliers de nouveaux fidèles sur les réseaux sociaux. Avant même la fin du match, son compte Instagram avait gagné plus de 200 000 nouveaux « followers ».

jeune femme
jeune femme jeune femme